L’Escalier fleuri pour la Vierge de Conadomini
Print Friendly


La scala infiorata diurno 4 - Enzo Piluso in Archivio Fotografico Musei Civici L. Sturzo Caltagirone

En plus de la fête de l’Escalier éclairé (juillet et août), une autre fête concerne l’Escalier de Santa Maria del Monte et a lieu de mi-mai à mi-juin : c’est « l’Escalier fleuri », hommage à la Vierge de Conadomini, patronne de la ville de Caltagirone (avec saint Jacques).
Des milliers de vases contenant des plantes et des fleurs aux couleurs et nuances variées forment un dessin unique et grandiose, sur les 142 marches du fameux escalier.
La Vierge de Conadomini est une image sacrée de la Vierge Marie, représentée sur un tableau d’une importante école de peinture, peut-être byzantine. Amené à Caltagirone en 1225 par la noble famille Campochiaro, il fut donné à la fin du XVIe siècle à l’église principale consacrée à la Vierge de l’Assomption. La Vierge, représentée assise, tient l’enfant Jésus dans ses bras, enveloppée d’un manteau piqué d’étoiles. Ce tableau était exposé, à la place du Christ portant la Croix, au centre d’un polyptyque appelé « cona » (d’où le nom de « Cona Domini »), à chaque fois qu’une grave calamité, sécheresse, peste ou famine affligeait la communauté. En plus de « l’Escalier fleuri », parmi les nombreuses manifestations en son honneur, on trouve la « Rusedda » : il s’agit d’un défilé de chariots, tracteurs et camions décorés de la « rusedda », la plante de ciste, qui est cueillie dans le bois de Santo Pietro, et qui était jadis utilisée par les céramistes pour allumer les fours. Le cortège coloré est précédé d’un étendard (« triunfu ») portant l’image sacrée de la Vierge Conadomini, et il est accompagné du son des « brogne » – grands coquillages transformés en instruments à vent. Dans le passé, les branches de « rusedda » étaient vendues dans les ateliers des céramistes et l’argent récolté était offert à l’église. Aujourd’hui encore, les paysans dévots portent de traditionnels costumes colorés et mettent sur les chariots (mulets à l’époque) tout décorés des dons en nature à l’église, dédiée à la Vierge, protectrice principale de la ville depuis des siècles.

 

 

  Click to listen highlighted text! En plus de la fête de l’Escalier éclairé (juillet et août), une autre fête concerne l’Escalier de Santa Maria del Monte et a lieu de mi-mai à mi-juin : c’est « l’Escalier fleuri », hommage à la Vierge de Conadomini, patronne de la ville de Caltagirone (avec saint Jacques). Des milliers de vases contenant des plantes et des fleurs aux couleurs et nuances variées forment un dessin unique et grandiose, sur les 142 marches du fameux escalier. La Vierge de Conadomini est une image sacrée de la Vierge Marie, représentée sur un tableau d’une importante école de peinture, peut-être byzantine. Amené à Caltagirone en 1225 par la noble famille Campochiaro, il fut donné à la fin du XVIe siècle à l’église principale consacrée à la Vierge de l’Assomption. La Vierge, représentée assise, tient l’enfant Jésus dans ses bras, enveloppée d’un manteau piqué d’étoiles. Ce tableau était exposé, à la place du Christ portant la Croix, au centre d’un polyptyque appelé « cona » (d’où le nom de « Cona Domini »), à chaque fois qu’une grave calamité, sécheresse, peste ou famine affligeait la communauté. En plus de « l’Escalier fleuri », parmi les nombreuses manifestations en son honneur, on trouve la « Rusedda » : il s’agit d’un défilé de chariots, tracteurs et camions décorés de la « rusedda », la plante de ciste, qui est cueillie dans le bois de Santo Pietro, et qui était jadis utilisée par les céramistes pour allumer les fours. Le cortège coloré est précédé d’un étendard (« triunfu ») portant l’image sacrée de la Vierge Conadomini, et il est accompagné du son des « brogne » – grands coquillages transformés en instruments à vent. Dans le passé, les branches de « rusedda » étaient vendues dans les ateliers des céramistes et l’argent récolté était offert à l’église. Aujourd’hui encore, les paysans dévots portent de traditionnels costumes colorés et mettent sur les chariots (mulets à l’époque) tout décorés des dons en nature à l’église, dédiée à la Vierge, protectrice principale de la ville depuis des siècles.    

 

 


RÉSERVATION EN LIGNE

Scopri le strutture ricettive con il marchio di qualità del Distretto e riservati il posto migliore.

Il servizio sarà disponibile a breve

visite coupon

Scopri le offerte pensate per te.

Il servizio sarà disponibile a breve