Église de Santa Maria del Monte
Chiesa di Santa Maria del Monte 8 - Fine Art Produzioni

L’église de Santa Maria del Monte se trouve dans la partie la plus ancienne de la ville, en haut du célèbre Escalier. Avant la construction de la cathédrale de San Giuliano, c’était l’église principale de la ville. L’Escalier de Caltagirone, qui porte le même nom que cette église, fut construit en 1606 dans l’intention d’unir directement l’église principale au palais civique de la ville. Plusieurs fois endommagée et reconstruite, l’église de Santa Maria del Monte reste un édifice particulièrement cher aux habitants de Caltagirone, car elle abrite l’image sacrée de la Vierge de Conadomini, qui arriva ici durant la première moitié du XIIIe siècle. Une des caractéristiques principales de l’œuvre est qu’elle est peinte des deux côtés. D’un côté, on peut voir l’image byzantine de la Vierge Conadomini et, de l’autre, le Christ mort qui sort de son tombeau. De plus, la voûte de la nef centrale de l’église est très intéressante : elle est décorée de fresques réalisées durant la première moitié du XIXe siècle par les frères Vaccaro. Pendant tout le mois de mai, des fidèles et des pèlerins se rendent à l’édifice sacré pour rendre hommage à la Vierge, invoquée depuis 1644 comme deuxième sainte patronne, avec saint Jacques.

 

 

  Click to listen highlighted text! L’église de Santa Maria del Monte se trouve dans la partie la plus ancienne de la ville, en haut du célèbre Escalier. Avant la construction de la cathédrale de San Giuliano, c’était l’église principale de la ville. L’Escalier de Caltagirone, qui porte le même nom que cette église, fut construit en 1606 dans l’intention d’unir directement l’église principale au palais civique de la ville. Plusieurs fois endommagée et reconstruite, l’église de Santa Maria del Monte reste un édifice particulièrement cher aux habitants de Caltagirone, car elle abrite l’image sacrée de la Vierge de Conadomini, qui arriva ici durant la première moitié du XIIIe siècle. Une des caractéristiques principales de l’œuvre est qu’elle est peinte des deux côtés. D’un côté, on peut voir l’image byzantine de la Vierge Conadomini et, de l’autre, le Christ mort qui sort de son tombeau. De plus, la voûte de la nef centrale de l’église est très intéressante : elle est décorée de fresques réalisées durant la première moitié du XIXe siècle par les frères Vaccaro. Pendant tout le mois de mai, des fidèles et des pèlerins se rendent à l’édifice sacré pour rendre hommage à la Vierge, invoquée depuis 1644 comme deuxième sainte patronne, avec saint Jacques.    

 

 


RÉSERVATION EN LIGNE

Scopri le strutture ricettive con il marchio di qualità del Distretto e riservati il posto migliore.

Il servizio sarà disponibile a breve

visite coupon

Scopri le offerte pensate per te.

Il servizio sarà disponibile a breve