Musées civiques à la prison des Bourbon
Musei Civici Carcere Borbonico 10 - Enzo Piluso in Archivio Fotografico Musei Civici Luigi Sturzo Caltagirone
Au-delà du pont de saint François, remontant au XVIIe siècle, et décoré de très belles céramiques en relief, nous voici en plein centre historique. Tout de suite sur la gauche, se trouve l’imposant édifice de l’ancienne prison des Bourbon, conçu à la fin du XVIIIe siècle par l’architecte Natale Bonajuto pour le roi Ferdinand. Il abrite aujourd’hui les musées civiques Luigi Sturzo. Rare exemple d’architecture carcérale du XVIIIe siècle, l’édifice a une élégante entrée et comporte une précieuse porte en bronze remontant au XVIe siècle. Les musées dérivent du cabinet d’archéologie et d’histoire naturelle, voulu en 1843 par Emanuele Taranto Rosso, illustre scientifique, humaniste et homme politique de la Sicile orientale. C’est à don Luigi Sturzo, important maire de la ville de Caltagirone, que l’on doit la reconstitution des musées, en 1914. L’intérieur présente une section archéologique, une pinacothèque et une collection historique d’objets et d’œuvres variées appartenant à des époques diverses. La section archéologique offre un panorama des pièces historiques du territoire et de la ville. La pinacothèque présente quant à elle un ensemble de peintures de grande qualité témoignant de la riche activité artistique de la ville, avant et après le tremblement de terre de 1693. La collection historique permet, à travers des épigraphes, des sculptures, des peintures, des objets et du mobilier, d’avoir une vue d’ensemble du rôle de l’Universitas dans les milieux sacrés, profanes et civils.
Il est également possible d’admirer le brancard de procession de saint Jacques, des parchemins médiévaux et modernes, un ciboire en argent de 1588 et une précieuse arbalète médiévale richement sculptée. À voir également : la collection des privilèges donnés à la ville à partir de l’époque des Normands, et la collection des peintures datant de la fin du XIXe siècle-début du XXe siècle, avec des œuvres de Ciardi, Caprile, Bazzaro, Nitti, Esposito, Corrado. Le musée organise également des expositions temporaires remarquables, qui dénotent une recherche autonome sur les collections ou sur des thématiques en rapport avec le caractère institutionnel des musées.

 

 

Contacts:
Via Roma, 10 – Caltagirone.
Téléphone: 093 331 590.
E-mail: musei-civici@comune.caltagirone.ct.it.

 

Heures d’ouverture: du mardi au samedi: 09h30 – 13h30
Dimanche 9 heures et demie-à-12h30
Mardi, vendredi, samedi et dimanche 16:00-à-19:00
Lundi: fermé
Entrée libre

 

 

 

  Click to listen highlighted text! Au-delà du pont de saint François, remontant au XVIIe siècle, et décoré de très belles céramiques en relief, nous voici en plein centre historique. Tout de suite sur la gauche, se trouve l’imposant édifice de l’ancienne prison des Bourbon, conçu à la fin du XVIIIe siècle par l’architecte Natale Bonajuto pour le roi Ferdinand. Il abrite aujourd’hui les musées civiques Luigi Sturzo. Rare exemple d’architecture carcérale du XVIIIe siècle, l’édifice a une élégante entrée et comporte une précieuse porte en bronze remontant au XVIe siècle. Les musées dérivent du cabinet d’archéologie et d’histoire naturelle, voulu en 1843 par Emanuele Taranto Rosso, illustre scientifique, humaniste et homme politique de la Sicile orientale. C’est à don Luigi Sturzo, important maire de la ville de Caltagirone, que l’on doit la reconstitution des musées, en 1914. L’intérieur présente une section archéologique, une pinacothèque et une collection historique d’objets et d’œuvres variées appartenant à des époques diverses. La section archéologique offre un panorama des pièces historiques du territoire et de la ville. La pinacothèque présente quant à elle un ensemble de peintures de grande qualité témoignant de la riche activité artistique de la ville, avant et après le tremblement de terre de 1693. La collection historique permet, à travers des épigraphes, des sculptures, des peintures, des objets et du mobilier, d’avoir une vue d’ensemble du rôle de l’Universitas dans les milieux sacrés, profanes et civils. Il est également possible d’admirer le brancard de procession de saint Jacques, des parchemins médiévaux et modernes, un ciboire en argent de 1588 et une précieuse arbalète médiévale richement sculptée. À voir également : la collection des privilèges donnés à la ville à partir de l’époque des Normands, et la collection des peintures datant de la fin du XIXe siècle-début du XXe siècle, avec des œuvres de Ciardi, Caprile, Bazzaro, Nitti, Esposito, Corrado. Le musée organise également des expositions temporaires remarquables, qui dénotent une recherche autonome sur les collections ou sur des thématiques en rapport avec le caractère institutionnel des musées.     Contacts: Via Roma, 10 – Caltagirone. Téléphone: 093 331 590. E-mail: musei-civici@comune.caltagirone.ct.it.   Heures d’ouverture: du mardi au samedi: 09h30 – 13h30 Dimanche 9 heures et demie-à-12h30 Mardi, vendredi, samedi et dimanche 16:00-à-19:00 Lundi: fermé Entrée libre      

 

 


RÉSERVATION EN LIGNE

Scopri le strutture ricettive con il marchio di qualità del Distretto e riservati il posto migliore.

Il servizio sarà disponibile a breve

visite coupon

Scopri le offerte pensate per te.

Il servizio sarà disponibile a breve