Pont des Sarrasins (IXe siècle)
Print Friendly
Forre Laviche e Ponte dei Saraceni 6 - Fine Art Produzioni

Le Pont des Sarrasins, qui remonte au IXe siècle, relie le territoire de Centuripe à celui d’Adrano. Il se situe sur les rives du fleuve Simeto, le plus grand cours d’eau sicilien, qui s’écoule ici entre les parois de basalte, fruit des anciennes coulées de lave de l’Etna, créant ainsi de jolies formes sinueuses. Le « pont des Sarrasins » est en réalité d’une construction normande qui faisait à l’origine partie d’un important axe routier reliant la ville de Troina – première capitale du règne de Roger Ier d’Altavilla – à Catane. Aujourd’hui, de l’ancienne structure, il ne reste que l’arcade majeure, centrale, en ogive. Les autres arcades, une plus petite en ogive et l’autre en plein cintre, probablement d’origine romaine, furent détruites pendant l’inondation de 1948, et reconstruites ensuite, différemment des originales.
Le charme de ce lieu est également dû à une très belle légende qui raconte l’histoire d’un berger qui, pour retrouver rapidement sa belle, sautait d’une rive à l’autre du fleuve. Cette légende donnerait son nom au quartier tout proche, nommé « Saut du berger ». Mais au-delà des légendes, ce lieu garde aujourd’hui encore son atmosphère magique et sauvage. Au printemps, ce décor est agrémenté par le parfum de la fleur d’oranger et par l’air limpide qui permet d’admirer les contours de l’Etna et son sommet encore enneigé, qui a assisté pendant des siècles à tous les passages sur ce pont.

  Click to listen highlighted text! Le Pont des Sarrasins, qui remonte au IXe siècle, relie le territoire de Centuripe à celui d’Adrano. Il se situe sur les rives du fleuve Simeto, le plus grand cours d’eau sicilien, qui s’écoule ici entre les parois de basalte, fruit des anciennes coulées de lave de l’Etna, créant ainsi de jolies formes sinueuses. Le « pont des Sarrasins » est en réalité d’une construction normande qui faisait à l’origine partie d’un important axe routier reliant la ville de Troina – première capitale du règne de Roger Ier d’Altavilla – à Catane. Aujourd’hui, de l’ancienne structure, il ne reste que l’arcade majeure, centrale, en ogive. Les autres arcades, une plus petite en ogive et l’autre en plein cintre, probablement d’origine romaine, furent détruites pendant l’inondation de 1948, et reconstruites ensuite, différemment des originales. Le charme de ce lieu est également dû à une très belle légende qui raconte l’histoire d’un berger qui, pour retrouver rapidement sa belle, sautait d’une rive à l’autre du fleuve. Cette légende donnerait son nom au quartier tout proche, nommé « Saut du berger ». Mais au-delà des légendes, ce lieu garde aujourd’hui encore son atmosphère magique et sauvage. Au printemps, ce décor est agrémenté par le parfum de la fleur d’oranger et par l’air limpide qui permet d’admirer les contours de l’Etna et son sommet encore enneigé, qui a assisté pendant des siècles à tous les passages sur ce pont.

 


RÉSERVATION EN LIGNE

Scopri le strutture ricettive con il marchio di qualità del Distretto e riservati il posto migliore.

Il servizio sarà disponibile a breve

visite coupon

Scopri le offerte pensate per te.

Il servizio sarà disponibile a breve