Walking Tour Aidone
 

Le parcours de trekking urbain dans le centre historique d’Aidone offre la possibilité unique de saisir le charme des villages d’arrière-pays sicilien. Aidone, qui est construite sur les monts Erei situés au milieu des bois, terraines labourés, vallées et collines, qui font face au majestueux mont Etna, près de “Morgantina”, se caractérise par la prédisposition historique de sa communauté pour l’hospitalité de ses hôtes et par l’excellente offre gourmet. C’est donc une destination vraiment à ne pas manquer !

 

L’itinéraire proposé commence par la place centrale Piazza Umberto où l’hôtel de ville s’y trouve. La Chiesa S. Leone c’est une construction rigoureuse du dix-huitième siècle en style néoclassique, qui est consacrée au Pape Leone II. De là, en continuant pendant “Via Roma” jusqu’à atteindre “Piazza Dante” où se dresse la façade majestueuse de la Chiesa di San Domenico, en pierre blanche et grès avec la décoration typique en bossage à pointe de diamant qui est propre du style “plateresco”, qui se répand de la Catalogne à la Sicile. En poursuivant sur “Via Roma”, on arrive à la Chiesa Madre o di S. Lorenzo, qui est l’église la plus ancienne où se trouve à l’intérieur le musée paroissial d’art sacré. L’église se trouve dans les environs du Castellaccio (situé en “Via Castello”), qui est un château médiéval dont les ruines se dressent sur un col inexpugnable sur lequel on pourra profiter d’une vue de grande beauté. En retournant sur “via Roma”, on prend Via Erbitea qui serpente long le quartier de “S. Giacomo”, le plus ancien du village constitué d’un dédale de ruelles des maisons basses et des petites églises de “S. Antonio” et de ”la Madonna delle Grazie”. Le quartier est escarpé et, en le parcourant jusqu’au bout, on atteint la rue provinciale 288 qui conduit directement au site archéologique de Morgantina. En remontant le quartier, on rentre sur «Piazza Umberto » et on continue vers « Piazza Cordova » appelé « u chian » (le plan), c’est-à-dire, le point de rencontre des personnes âgées locaux. Dans cette place se dresse la « Torre Adelasia » originairement tour de défense du pays, et l’église de «S. Maria La Cava » qui est aussi le sanctuaire consacré à « San Filippo Apostolo » ; à l’intérieur de laquelle se trouve le simulacre du Saint vénéré tout le 1° mai par dizaines de milliers de pèlerins qui arrivent à pied de différentes municipalités limitrophes pour accorder un vote.

En se promenant dans les rues du centre, il sera possible acheter des souvenirs, des objets en céramique ou des objets typiques siciliens créés à la main par artisans locaux qualifiés à l’intérieur de leurs propres boutiques. (on mentionne Bentornato Artigianato  Ceramiche a modo mio).

Il y a aussi la possibilité d’assister aux différentes étapes de travail de la céramique artistique de vernissage et de décoration.

Après un petit moment de repos, on continue vers la rue « F.lli Palermo jusqu’à « piazza Vittorio Veneto », où il se trouve un excellent monument dédié aux victimes de la première guerre mondiale, et la rue « Sant’Anna » qui conduit à la place de l’église du même nom. Ne manquez pas de faire une promenade à la Villa comunale où l’on peut profiter d’une magnifique vue. Après les avenues bordées d’arbres de la Villa, on arrive à la « torre Truppia » qui donne sur le couvent des capucins avec l’église consacrée à « San Francesco », qui est le siège précieux du Musée Archéologique (Tél : 0935 87037). On conseille de s’adresser à Pro Loco di Aidone (Via Mazzini 1- prolocoaidone@virgilio.it  Tél : 333 1791293), pour vérifier éventuelles modifications horaires.

Le Musée archéologique régional de Aidone est situé dans les magnifiques salles de l’ex couvent des capucines avec l’église de « san Francesco », un complexe du XVII siècle que depuis 1984 abrite les artefacts de « Morgantina » pour mieux en conter l’histoire de Morgantina de l’ Âge du Bronze à l’âge romaine et républicaine. Le musée s’est fait connaitre pour l’intrigue internationale concernant des pièces inestimables qui ont été volés par des pillards et ils ont été achetés par grands musées américains. Entre 2009 et le printemps du 2011, on a rapporté en Italie, après un long litige, les deux sculptures d’époque grecque arcadique (plausiblement représentant les déesses Demetra et Kore) et le trésor d’Eupolemo (qui est un service de seize pièces en argent pour fins rituels et de tables d’époque hellénistique). Pour finir, l’imposante statue de marbre et de calcaire (hauteur 2,24cm) appelée Dea Morgantina (V siècle avant J-C) qui est d’une finition merveilleuse (les vêtements, le visage) et peut-être conçue pour être placée sur un piédestal. Dernière parmi les restitutions, on remarquela magnifique Tête d’Hadès en terre cuite polychrome de l’âge hellénistique, qui a été volée il y a des décennies et maintenant elle appartient déjà à la collection d’un musée américain. Grace à l’intuition des archéologues Lucia Ferruzza et Serena Raffiotta, aujourd’hui il est possible d’admirer la tête d’Hadès avec ses singuliers bouclés de barbe en terre cuite, précisément dans le musée d’Aidone.

 

Quand vous avez terminé votre visite au musée, vous pouvez passer la nuit dans des excellentes structures d’accueil proposées pour dédier la journée suivante à l’une des nombreuses activités proposées ou à la visite du site archéologique de Morgantina (Contrada Morgantina Tél:093587955), laquelle mieux que d’autres sites archéologiques est capable de montrer au visiteur même pas expert comment un espace urbain était organisé dans l’antiquité. Voilà que l’émotion pour l’arrive et l’intuition d’un paysage extraordinaire accompagneront le visiteur pendant tout le temps qu’il décidera de s’arrêter en Morgantina, la ville que l’histoire rende encore vive et compréhensible. Grace à du dessin-modèle, des panneaux et la disponibilité des cartes et légendes, l’installation urbain est clairement lisible peu à peu qu’on s’avance.

 

La dernière partie de l’itinéraire termine avec la visite auprès de deux entreprises locales d’excellence : la ferme laitière Centro form qui produit le « piacentinu ennese » (un fromage délicieux qui est originaire d’Enna) et l’azienda Agrikore qui produit safran, champignons, noisettes et amandes. Ces deux accueillent les visiteurs étrangers pour leur révéler les secrets de productions anciennes, même aujourd’hui de l’économie locale, et elles sont reconnues désormais à niveaux national. Enfin, nous vous informons qu’il est possible d’acheter, dans des différents magasins du territoire, des excellentes bouteilles d’huile d’olive qui est produit parmi les meilleures entreprises situées dans le territoire du district. (On mentionne Tenuta Arena, Casamandolio e Azienda Trovato).

 

Découvrez la grande offre d’itinéraires culturels, naturels, archéologiques/historiques, des itinéraires du goût, des rites et des festivals ainsi qu’itinéraires expérimentales du « Distretto turistico Dea di Morgantina ».


RÉSERVATION EN LIGNE

Scopri le strutture ricettive con il marchio di qualità del Distretto e riservati il posto migliore.

Il servizio sarà disponibile a breve

Gli Itinerarissimi

Componi con noi il puzzle delle Tue esperienze nel territorio del distretto.

Apri la brochure