Fête de saint Joseph
Festa di San Giuseppe - Davis Longhitano 1

Comme c’est le cas dans de nombreux villages siciliens, à Centuripe, la dévotion envers saint Joseph se manifeste à l’occasion de la fête du 19 mars. Entre foi et folklore, cette fête offre, dans ce village, une intéressante proposition œnologique et gastronomique, grâce à l’organisation de tables traditionnelles installées dans les pittoresques ruelles. Les préparatifs sont gérés par la Confrérie du Patriarche « Saint Joseph » et commencent dès février, atteignant leur apogée pour la fête du 19 mars. Selon la tradition, en effet, on peut demander grâce à saint Joseph et promettre une tablée avec 19 (jour de la fête) « pucelles », qui sont en réalité de jeunes garçons et filles qui dégusteront les mets de la famille qui les accueillera. À midi, le prêtre, après la prière, bénit la tablée et, tout de suite après, seules les « pucelles » consomment le repas : les pâtes en excès sont données aux voisins. On fait également une deuxième tablée avec les proches, amis et voisins, qui aident à leur tour la cuisinière à préparer le repas : tout le monde peut se rendre à la tablée et goûter les plats. La fête de saint Joseph représente donc une occasion unique pour déguster des plats typiques dans un climat de fête et de partage : des pâtes cuisinées avec des pois chiches, du riz à la ricotta, du fenouil sauvage bouilli, de la ricotta frite, de la morue frite, du cardon frit, des brocolis de saint Joseph bouillis. Et pour adoucir le tout, les « bastoncini di San Giuseppe » et les « Sfinci Ammilati », ou encore les raviolis à la ricotta.

 

 

  Click to listen highlighted text! Comme c’est le cas dans de nombreux villages siciliens, à Centuripe, la dévotion envers saint Joseph se manifeste à l’occasion de la fête du 19 mars. Entre foi et folklore, cette fête offre, dans ce village, une intéressante proposition œnologique et gastronomique, grâce à l’organisation de tables traditionnelles installées dans les pittoresques ruelles. Les préparatifs sont gérés par la Confrérie du Patriarche « Saint Joseph » et commencent dès février, atteignant leur apogée pour la fête du 19 mars. Selon la tradition, en effet, on peut demander grâce à saint Joseph et promettre une tablée avec 19 (jour de la fête) « pucelles », qui sont en réalité de jeunes garçons et filles qui dégusteront les mets de la famille qui les accueillera. À midi, le prêtre, après la prière, bénit la tablée et, tout de suite après, seules les « pucelles » consomment le repas : les pâtes en excès sont données aux voisins. On fait également une deuxième tablée avec les proches, amis et voisins, qui aident à leur tour la cuisinière à préparer le repas : tout le monde peut se rendre à la tablée et goûter les plats. La fête de saint Joseph représente donc une occasion unique pour déguster des plats typiques dans un climat de fête et de partage : des pâtes cuisinées avec des pois chiches, du riz à la ricotta, du fenouil sauvage bouilli, de la ricotta frite, de la morue frite, du cardon frit, des brocolis de saint Joseph bouillis. Et pour adoucir le tout, les « bastoncini di San Giuseppe » et les « Sfinci Ammilati », ou encore les raviolis à la ricotta.    

 

 


RÉSERVATION EN LIGNE

Scopri le strutture ricettive con il marchio di qualità del Distretto e riservati il posto migliore.

Il servizio sarà disponibile a breve

visite coupon

Scopri le offerte pensate per te.

Il servizio sarà disponibile a breve